Comment, à 16 ans, je me construis en tant qu’artiste ?

Comment, à 16 ans, je me construis en tant qu’artiste ?

@lahzaart_

Hey tout le monde, moi c’est Hafsa, je suis une jeune artiste peintre de 16 ans et je vis à Strasbourg.

Je suis au lycée et dans mon temps libre j’aime partager mes œuvres, en parler avec de nouvelles personnes et puis connaître leur perception de l’art. Il y a pas très longtemps, To Have An Impact m’a contacté pour écrire un article sur mon parcourt, mon vécu et puis mes projets. Et donc aujourd’hui je vais te raconter mes débuts, mon parcourt, mes projets…

Alors tout commence très jeune pour moi. Je vais devoir vous parler de ma maman pour débuter car c’est elle qui m’a donné cette envie folle d’apprendre à dessiner. Ma mère dessinait également quand elle était plus jeune et ça lui arrivait de dessiner encore un peu pendant ma tendre enfance. Et donc moi, fascinée par les magnifiques dessins de ma mère, je m’entraînais à les recopier encore et encore, jusqu’à être fière de ce que je faisais.

Ça m’a pris beaucoup… vraiment beaucoup de temps à y parvenir. Mais j’y suis arrivée ! Et puis, j’ai continué à dessiner tout et n’importe quoi, tout ce que je voyais dans ma vie de tous les jours et qui m’inspirait. Et puis, je montrais à mes amies et à ma famille mes dessins et en voyant qu’ils étaient fiers de mes petites créations, ça me donnait encore plus l’envie de continuer.
Puis, plus le temps passait, plus le dessin devenait une vraie passion. Je dessinais tout le temps et partout, jusqu’à même dessiner pendant mes cours dans mes cahiers, ce qui énervait beaucoup mes professeurs mais bon, je préférerais dessiner au lieu d’écouter mes cours de maths…

Du fait que je suis une personne très curieuse, j’ai vraiment dessiné plein de choses. J’ai commencé par des objets, puis des mangas et ensuite des portraits. J’ai aussi essayé différents ”types” de dessins, au crayon, à la craie grasse ou sèche, avec des crayons de couleurs ou au feutre à alcool, à l’aquarelle et à la peinture à l’huile.
Je trouve cela important d’essayer plusieurs choses, sortir de sa zone de confort, pour pouvoir trouver son genre. Et surtout, il ne faut jamais perdre espoir, ce n’est pas parce que tu n’as pas réussi un dessin ou que tu n’as pas eu le résultat que tu souhaites que tu ne peux pas réussir à nouveau. Il faut toujours de la patience et de la persévérance pour réussir, dans n’importe quel domaine d’ailleurs.

J’ai plusieurs sources d’inspiration. C’est important pour moi d’en avoir plusieurs et surtout des différentes car je suis une personne qui se lasse très vite des choses et je déteste la répétition. Alors, ça peut être au travers de la musique qui a une très grande place dans ma vie quotidienne, puis des livres, des photographies que je suis sur Instagram ou encore dans les œuvres d’autres peintres comme Van Gogh par exemple.
Mais c’est surtout au travers de ma vie quotidienne, avec les paysages que j’observe, les émotions que je ressens ou encore chez les différentes personnes que je rencontre et avec lesquelles je partage des moments de vie. Je pense que c’est celle là, ma plus grande source d’inspiration, les gens, car je pense et même je suis persuadée qu’on a tous quelque chose à apprendre ou à raconter à autrui.
Le fait d’avoir plusieurs sources d’inspiration, toutes différentes les unes des autres influence beaucoup mes créations, dans le sens où je trouve que je n’ai pas un seul style de dessin, de peinture. Je ne dessine pas tout le temps la même chose, j’aime bien changer et essayer des créations différentes, sortir de ma zone de confort !

Maintenant , cela fait un peu près 2 ans que je peints. J’ai découvert ça l’été 2018, chez mon oncle. Sa femme avait des toiles et de l’acrylique et puis comme je m’ennuyais particulièrement ce jour là, bah j’ai décidé d’essayer la peinture. Depuis je n’arrête plus !
C’est tellement agréable et relaxant pour moi de peindre ou de dessiner, s’en est même devenu un besoin.
Quand je peints je suis dans ma bulle, avec ma musique et je transcrits toutes mes émotions sur la toile. C’est comme une thérapie.
Et ce que je trouve magique dans l’art c’est son universalité. Des milliers de personnes peuvent se reconnaitre dans mes œuvres et partager les mêmes émotions que moi et être compris des autres, ça fait du bien.
Puis, je suis vraiment nul pour mettre des mots sur ce que je ressens donc je t’avoue que la peinture ma plutôt bien aidé sur ce point.

Les années passent et je continue toujours de peindre et dessiner tout en m’améliorant.

Le 28 décembre 2019, je décide de créer une page Instagram, dédiée a mes œuvres.

Avant ce compte, je partageais déjà mes créations sur mes comptes personnel mais après mures réflexions et des discussions avec moi-même, j’en suis arrivée à la conclusion qu’un compte pro pour mes œuvres m’arrangeait plus.
Sur ce compte tu peux me donner ton avis sur mes œuvres, je te donne quelques tips à propos de la peinture et du dessin.
Puis, on se fait découvrir mutuellement d’autres comptes d’artistes et tout ces échanges me rendent plutôt heureuse.

Pour la suite, j’ai le projet de mettre en vente mes ouvres. Mais chaque chose en son temps. Pour l’instant j’ai d’autres priorités, mais dés que j’ai le temps d’avancer sur mes projets je le fais bien sûr.


Merci à toi d’avoir lu mon article, ça m’a fait plaisir de te partager mon vécu à propos du dessins et de la peinture !
Si tu as des questions, que tu as envie de me donner ton avis sur cet article ou de tout simplement discuter, je t’attends avec plaisir sur ma page Instagram @lahzaart_