New York

New York

Intro

Quand on a commencé à imaginer notre voyage à New York, on a voulu une immersion réelle dans la ville. C’est tout notre esprit d’ailleurs, vous l’aurez remarqué, on aime par dessus tout se fondre dans notre environnement, s’imprégner de l’ambiance, de la culture, des bons mais aussi des moins bons côtés. C’est notre manière de visiter une ville, de voyager et de vivre.

On essaye, en voyageant, de ne pas consommer simplement l’endroit où l’on pause nos sacs à dos. On essaye sincèrement de saisir l’essence du lieu, des gens, ce qui nous emmène à voir des choses simples mais incroyables, des endroits hyper atypiques, à vivre des moments uniques et inoubliables.
L’idée c’est de se sentir “chez-soi” et s’approprier les lieux mais pour cela, une ville comme New York mérite au moins deux semaines de notre temps.

Bien entendu, si vous restez une semaine, on vous conseille aussi de faire ces petits lieux atypiques et charmants plutôt que les classiques où vous rencontrerez du monde, des touristes et certainement pas la réalité d’une ville, d’un pays (World Trade Center, Rockfeller Center, la 5 avenue, les centres commerciaux, Broadway et ses “comédies musicales” pour touristes…).

Pour un voyage à New York au coeur de la ville, de son histoire et sous son charme, en plus de notre article, on vous recommande le guide “le coeur du New York”, lieux emblématiques, inspirations, expériences originales aux éditions Heredium, collection Atmosphères.

Brooklyn

Manhattan c’est biensur le point convergent d’une visite de New York. Alors, si vous décidez de prendre un logement à Brooklyn ou Williamsburg, ce que nous avons fait, il ne faut jamais être trop loin de Manhattan.

D’une part et c’est aussi pour cela que c’est agréable d’avoir un logement sur Brooklyn, la vue sur Manhattan constitue une activité à part entière.
Depuis Brooklyn et Williamsburg, les points de vue sont nombreux et on vous recommande des promenades sur la côte depuis le pont de Brooklyn jusqu’au pont de Williamsburg à toute heure de la journée et la nuit, la vue est splendide.

Autre super point de vue, et celui la vaut vraiment le détour entre la fin d’après-midi et la tombée de la nuit, c’est la traversée depuis le sud de Manhattan vers Staten Island.
Vous assisterez, en vous mettant sur le pont, à un magnifique coucher de soleil sur la skyline illuminée et vous bénéficierez également d’un point de vue privilégié sur la statut de la liberté tout en évitant la masse de touristes.
En effet, la navette est gratuite et c’est aussi un moyen de transport comme un autre pour les new-yorkais vivant entre Manhattan et Staten Island.
La traversée est donc opérationnelle tous les jours et 24H/24H.

Depuis Brooklyn, il existe de nombreux Rooftops pour contempler Manhattan. Des clubs, bars, dansants ou non, offrent de super moments.
Le 1er Hôtel sur Brooklyn Bridge, par exemple, permet de prendre un super brunch sur le toit de Brooklyn avec vue sur Manhattan et la East River.

Notre quartier préféré à New York aura été Williamsburg.
On habitait juste à côté et le quartier est accessible par bus depuis Brooklyn et par les lignes de métro M et L.
C’est un quartier extra ! Anciennement très industriel, on a ce charmant mélange “ancien” et “nouveau” qui plait beaucoup: des grands entrepôts totalement réaménager en boutiques, bars, restaurants…

On a adoré les friperies qui sont de vraies perles là-bas. Tu tombes sur des pièces d’exception pour rien du tout. Genre on a trouvé des baskets Adidas magnifiques qui valait 150 euros, neuves pour 32 dollars. La friperie c’est “Beacon’s Closet”. Selon la rumeur, c’est dans cette chaine de friperie que les “stars” donnent leurs vieux vêtements !

Ici Sophia à Central Park après avoir acheté ses nite jogger et sa jupe en lin chez “Beacon’s Closet”.

Sinon les autres friperies sont aussi tops. Vraiment, c’est abusé rien à voir avec celles que l’on trouve en France. C’est de la vraie seconde main, pas cher du tout et de qualité.
Du coup, on vous conseille de partir à NYC les valises vides et de les remplir dans les friperies de Brooklyn et Williamsburg.

Williamsburg c’est aussi le quartier des juifs orthodoxes. C’est assez impressionnant de les voir en tenues traditionnelles H24, coiffés d’énormes toques en fourrures. Femmes, hommes et enfants font tous honneurs à leur culture et leur culte.

Manhattan

Manhattan c’est biensur le point convergent d’une visite de New York. Alors, si vous décidez de prendre un logement à Brooklyn ou Williamsburg, ce que nous avons fait, il ne faut jamais être trop loin de Manhattan.

Pour nous, la partie de la plus intéressante de Manhattan fût les visites des quartiers de Nolita (little italy), de Greenwich Village, Soho, Noho, Chelsea et Chinatown.
On y trouve beaucoup plus d’authenticité que le long de la 5ème avenue, Wall street et Time Square où c’est beaucoup plus impersonnel et la folie des grandeurs.
Malgré tout, une demi journée dans ces quartiers permet d’avoir de jolies photos.

Ne nous fiez donc pas aux photos, on a largement préféré Greenwich Village et ses petites maisons et jardins atypiques. Ses petits café si charmants sous l’ombre des arbres si nombreux. On y trouve aussi des petits commerces juifs et asiatiques notamment pour déguster des plats dont on a pas l’habitude.

Plus à l’ouest de Greenwich village il y a la High Line qu’on vous recommande fortement. C’est une véritable réussite urbanistique et un très beau parc là où se situait auparavant une voie ferrée.
En fin d’après-midi, la musique est partout, la verdure aussi et on aperçoit le soleil se coucher sur l’Hudson River. C’est une balade très relaxante dans un ancien coeur industriel. Pour les amoureux de la ville, les chercheurs d’espaces atypiques, c’est un lieu idéal où se sont mélangés, passé, présent et futur, industrie et jardin, bâtiments modernes et simplicité d’un coucher de soleil.

Dans le même esprit, SOHO, SOuth of HOuston street, c’est un ancien quartier industriel totalement réaménagé et gentrifié. Un peu comme Williamsburg, c’est un endroit qui abrite beaucoup d’artistes et notamment des créateurs textiles. Si vous passez du temps dans les rues vous tomberez sur des pièces uniques et incroyables qui vous donneront des idées vestimentaires. Même si c’est parfois très cher c’est un régale pour les yeux et pour l’esprit.

Quand vous êtes dans le quartier ou aux alentours, profitez en pour fouiner et trouver de délicieux CheeseCake, spécialité new-yorkaise.

Par ailleurs, si vous allez à NYC en été on vous recommande d’assister aux expériences en plein air : cinéma à ciel ouvert, pièce de théâtre et comédie musicale. On trouve la programmation facilement sur internet, le site de la ville de New York et sur Facebook. En général ces expériences en plein air ont lieu dans les différents endroits de NYC, le but est que tout le monde puisse en bénéficier !

Petit Point Culture sur Manhattan et un incontournable pour nous.

Quelque chose qu’on aime par dessus tout c’est dégoter les bibliothèques et librairies des pays que l’on visite 📚

C’est tellement incroyable de trouver de vieux livres, en français, des dictionnaires arabe-touareg par exemple, des vieilles traductions des fables de la fontaine, des romans de Hugo. Ce sont des lieux idéals pour les collectionneurs et les amoureux de littérature et d’œuvres uniques

A New York, ville des galeries d’art, des musées, de la culture, on a adoré faire les new-yorkais et aller travailler à la “BU”, la New York Public Library. Elle est immense et les pièces et salles de travail sont majestueuses. On y a passé deux après-midis avec les habitants de la ville à travailler sur nos projets juste pour faire les locaux, s’inspirer et s’imprégner des lieux.

De même, mais c’est uniquement un musée, impossible d’y travailler : la Morgan Library.
Visite gratuite les vendredis soirs (à vérifier sur le site).
C’est une bibliothèque somptueuse crée par John Pierpont Morgan, un richissime industriel américain amoureux de livres et de littérature.
Ce collectionneur rassembla une collection exceptionnelle d’ouvrages de premières éditions et d’éditions limitées datant du Moyen Age jusqu’à aujourd’hui. On y trouve aussi des partitions rédigées par Mozart et Bach eux-mêmes, une des premières éditions de la sainte Bible etc.

Si vous voulez faire les locaux comme nous, vous pouvez aller courir au coeur de l’énorme poumon Central Park comme de nombreux new-yorkais.
L’été il y a beaucoup de spectacles et de concerts qui s’y déroulent. Il y a aussi une piscine à ciel ouvert et des courts de tennis.
Ça fait du bien de passer du temps au vert parmi tout ce béton ! On vous invite à y pique-niquer, ou à manger un célèbre Hot-dog moutarde ketchup…

Autre lieu hyper charismatique à voir à Manhattan, c’est le Grand Central Terminal, vers Time Square.
La Gare de New York est majestueuse et vaut le détour quand on passe dans le coin. (Si vous êtes fans de séries/films ce décor ne vous sera pas inconnu…)

Harlem

Le quartier d’Harlem au nord de Manhattan est encore bien authentique et préservé des grandes constructions et de la modification du bâti.
C’est l’endroit où il faut aller si l’on veut encore voir les veilles maisons new-yorkaise et leurs devantures.

Harlem abrite aussi une multitude d’églises où l’on retrouve des chants gospels les dimanches matins avec de grands spectacles lors des baptêmes et des prières glorifiantes.

A Harlem, on retrouve également un petit quartier, le little Sénégal. Des artisans traditionnels sénégalais vendent dans des petits commerces, de nombreux vêtements traditionnels aux couleurs vives et chaudes, des bijoux très divers, de la nourriture etc.

Harlem abrite aussi la mosquée où prêchait Malcolm X. Le vendredi vous y verrez le quartier tout de blanc vêtu à l’heure de la première prière de l’après-midi.

En face, et c’est notre coup de coeur du quartier, le restaurant sénégalais “Keur Coumba”. On a pas de super belles photos des plats mais on s’est régalé comme on l’avait pas fait en 2 mois aux Etats-Unis. On a pris un poulet épicé et un Tieb à je ne sais plus quoi exactement.
Alors le restaurant ne paie pas de mine, t’as plutôt l’impression d’aller manger chez un pote sénégalais ou chez une tante. C’est un bail familial dans lequel ça rigole fort et ça chante et on y parle français ! On te présente les menus comme si tu étais un habitué. Et quand tu veux commander, t’as une chance sur deux que le plat ne soit pas disponible. La personne qui nous a servi n’étais pas trop d’accord avec notre choix alors, elle disait que c’était pas suffisant pour tous les deux, alors on l’a laissé choisir à notre place haha. C’est cette ambiance familiale qui fait le charme du restaurant Keur Coumba.

Paiement Cash uniquement.

Harlem c’est aussi le quartier idéal pour écouter du Jazz.
Même si c’est parfois calme la journée, les nuits peuvent être vraiment folles sur la 133rd.
Bill Saxton ravive la flamme du Jazz dans un petit appartement. Bills’ place non loin de Malcolm X Bvd.
Sinon il y a le café concert de Shrine.

Bronx

Curieux comme on est, biensur qu’on a fait un tour dans le Bronx.
C’est absolument peace et sans risque. On y est allé en métro et dans la rame tout le monde avait les derniers Iphones et Airpods donc rassurez-vous on ne va pas vous piquer vos stuffs là-bas.
Quand tu arrives dans le Bronx depuis Manhattan c’est malgré tout un grand changement de décor. On sent que le quartier est relégué et que les voyageurs et l’économie restent bien cloitrés à Manhattan et Brooklyn.

C’est aussi pour ça que c’est important de découvrir le Bronx, pour comprendre la diversité de New York. On s’est perdu dans les rues du quartier. On y a trouver par hasard une petite mosquée abritée dans une maison tenue par des afros-américains.
On a continuer à marcher jusqu’au Jardin Botanique de New York situé dans le quartier. A voir absolument, le jardin est paradisiaque.
Le Bronx abrite aussi le premier et “vrai” little Italy de New York. Pizzerias, cafés, restaurants pour tous les gouts et à tous les prix, vous allez vous régaler.
Dans le quartier on y trouve un marché couvert magnifique, coloré où l’on voit des portoricains y faire des cigares.

Queens

On a malheureusement pas fait ce quartier le plus multi-ethnique de New York.
On recommande pour autant de prendre le métro jusqu’à Jackson Heights où se mélange des populations venues des quatre coins du monde. Vous y trouverez de super clubs où faire la fête et vous partagerez de super repas authentiques et bons marchés.
Quelques arrêts plus tôt sur la ligne L, c’est des quartiers très populaires, à cheval entre Brooklyn et le Queens. Beaucoup de populations originaires d’Europe de l’Est, des italiens aussi, quelques cafés branchés.
Ce sont des balades non répertoriés que nous avons beaucoup aimés car elles font vraiment découvrir la vie new-yorkaise.
Autour de Bushwick Avenue et de Marcy. Il y a très peu de touristes mais c’est la vraie vie new-yorkaise encore peu gentrifiée, multiculturelle, autour du terrain de sport de Cleveland Park.

Infos pratiques

  • Aéroports : il y a plusieurs aéroports à New York. Le plus proche et le plus facile d’accès en métro, navette-bus, taxi-uber, c’est celui de La Guardia. C’est le plus proche de Manhattan, à proximité également de Long Island et de Brooklyn.
    Ensuite l’aéroport de JFK est également bien desservi quoi que plus éloigné de Manhattan, il faudra compter au moins 45 minutes pour le rejoindre en métro mais une ligne dessert l’aéroport directement depuis Manhattan et Brooklyn.
    L’aéroport de Newark est desservi par navette et en uber mais la liaison est chère et longue, plus d’une trentaine de dollars dans les deux cas. Il est donc a éviter.

  • Transports : la principale info c’est le Pass semaine illimité qu’on peut acheter dans les bouches de métro pour 33 dollars. Ça veut largement, prendre le métro et le bus en illimité dans tout New York ( pas de zone comme à Paris ) car même si on visite en grande partie à pied, le métro est incontournable tant la ville est étalée. On est des gros marcheurs, on faisait en moyenne 16 kilomètres par jour et on prenait le métro malgré tout. Par exemple, si on a un appart à Williamsburg ou ailleurs dans Brooklyn, il faut prendre le métro pour se rendre à Manhattan parce que la traversée du pont et son accès prennent du temps et de l’énergie. Manhattan c’est aussi très très grand et étalé, donc pareil, le métro est incontournable.

  • Logements : C’est franchement agréable avec notre style de voyage de prendre un Airbnb. Si on reste deux semaines comme nous, ça permet de prendre des bons petits déjeuners fait maison et se faire des bons gros plats le soir en rentrant. Nous on kiffe se faire à manger et c’est rentable sur deux semaines. En plus, les Airbnb facilite aussi le sentiment de “chez-soi” à la différence des hôtels.
    On a eu de la chance, on a trouvé un bon appart entre Brooklyn et Williamsburg, à côté de la ligne L avec un Roof et vue sur Manhattan, c’était top.
    Avoir un Airbnb c’est aussi vivre au plus proche des new-yorkais, un peu plus isolés du tourisme de masse et de la pollution.
    Notre appart coutait environ 50 euros la nuit, c’était un super rapport qualité prix, on peut vous passer le contact. Il ne faut pas hésiter à bien fouiner, les meilleurs bails arrivent après quelques heures de recherche.

  • Visites : Il existe des Pass visites super intéressant et ça vaut le coups d’en prendre car plein tarif, la moindre visite revient à au moins 25 dollars et y a pas de jours gratuits il me semble.
    On a adoré la JP Morgan Library et ça c’est gratuit le vendredi soir (vérifier les horaires). Le zoo du Bronx c’est aussi hyper sympa, le musée d’Histoire Naturelle également.
    On a fait juste les visites qui nous intéressaient le plus et lorsqu’on passait à côté de l’endroit sinon, on préfère vraiment se laisser aller dans les rues, s’imprégner des ambiances des quartiers, des bars, des boutiques plutôt que de mettre le paquet sur les musées et visites.
    Les quartiers à thème sont des musées à ciel ouvert, faites-vous plaisir !

  • Nourriture : New York c’est l’occasion de bien manger, et, à l’américaine. Il y en a pour tout les gouts biensur.
    Nous et notre Airbnb, c’était l’occasion de faire des courses comme des ménages américains et de gouter les produits qu’on voyait à la télé depuis tout petit.
    On s’est fait aussi des marchés pour équilibrer un peu tout ça. Y a des super marchés, notamment dans le Little Italy du Bronx, on y trouve des cigares cubains fait surplace, des fruits et légumes frais.
    Commandez-vous et faites-vous livrer des pizzas, elles sont énormes.
    Sortez aussi gouter les pizzas des quartiers italiens de Manhattan et du Bronx et la meilleure pizzeria du monde, née à Naples, a ouvert un restaurant à New York “Sorbillo” à côté de Washington Square Park. Il y a aussi Full Moon Pizza dans le Bronx et la très recommandée Prince Street Pizza dans nolita à Manhattan (pizza à la part en entière).
    La nourriture à New York vient du monde entier. Profitez-en pour découvrir des saveurs juives (Zabar), italiennes, mexicaines, latines, grecques, russes, sénégalaises (Koeur Coumba), maghrébines…

    Le Bagel est l’une des spécialité new-yorkaise comme le Cheesecake, on en trouve partout et à tous les gouts. On vous recommande l’adresse suivante : Absolute Bagels entre la 107th et 108th rue.

    Les Hot Dog c’est aussi un des plaisir de New York, halal pour les musulmans, on en croise partout et c’est un petit encas sympa.

3896 comments

Laisser un commentaire