Projet Colombie 2020

Projet Colombie 2020

Le projet Colombie est notre premier projet collaboratif qui aura lieu en aout 2020.

Nous, Amel, Fayssal, Karyma, Sakina, Neijmé, Adame, Omar, Andréa, Hafsa, Iman, Sara, Sophia et Zakaria sommes un groupe de jeunes à travers la France qui avons tissés des liens solides en séjours de vacances et les avons consolidés dans notre vie quotidienne. Animés par une solidarité et une volonté d’agir, et enrichis par nos diverses compétences nous sommes aujourd’hui porteurs de projets, notamment celui de partir en Colombie. 

Tous co-créateur

Nous travaillons depuis plus d’un an à enrichir notre projet en entretenant des liens avec la population colombienne de Rennes, avec des acteurs locaux à Carthagène et dans la Sierra Nevada de Santa Marta, le Cridev et d’autres acteurs. 

Nous avons conçu notre voyage en deux temps. D’une part, à Carthagène, nous rencontrerons des personnes âgées isolées avec lesquelles nous partagerons des moments de convivialité par l’intermédiaire d’un contact que nous avons sur place. Nous profiterons également de la superbe ville coloniale, riche en histoire, aux couleurs et à l’architecture rayonnante pour découvrir la culture colombienne, ses rites et ses pratiques. 

D’autre part, nous travaillerons et séjournerons dans une ferme spécialisée en permaculture, en nous occupant des animaux et en nous formant aux pratiques agricoles et quotidiennes de la région. Ce lieu, Mundo Nuevo, est tenu par un Belge et est également le point de départ de treks et balades en pleine nature. Nous cuisinerons en autonomie grâce aux produits locaux que nous irons acheter dans les marchés ou qui seront produits sur place. Alors immergés dans la vie locale, nous échangerons avec des bénévoles et mettrons en place des activités participatives. 

Ces deux temps bien distincts devront nous permettre d’entamer une redécouverte de soi dans un contexte nouveau, sans repères familiaux, culturels et pratiques, de s’adapter à un environnement inconnu, de se questionner sur les mécanismes psychiques d’adaptation. Cette expérience constituera pour nous une nouvelle manière d’appréhender l’espace et les différences. Chacun d’entre nous ayant sa propre histoire, et sa propre éducation, le but de ce séjour est alors d’outre passer ses habitudes, de quitter sa zone de confort afin de découvrir une autre vision de ce que peut-être le quotidien. Il s’agit dans un premier temps d’observer le train de vie de son prochain, les différences nous sautent aux yeux, il nait alors un désir d’adopter ce qui pourrait nous être profitable. 

L’intérêt de ce voyage, vous l’aurez compris, est la découverte de soi. 

Pour ce faire, nous avons notamment choisi le livre « Indignez-vous » de Stéphane Hessel comme projet de travail de notre voyage. Nous projetons de lire l’ouvrage sur place, d’en parler afin de faire émerger une cause qui nous rassemble, qui nous indigne collectivement et que l’on tient à défendre, ensemble. Notre idée est d’utiliser nos capacités et nos savoirs faire divers pour réaliser une production artistique autour du sujet choisi. Nous avons déjà pensé à écrire une réponse au texte de Stéphane Hessel que nous pourrons éventuellement publier à notre retour. Stephane Hessel défendant l’indignation créatrice, nous souhaitons poursuivre notre démarche de retour en France à travers une action concrète. Après avoir vu le récent film Hors normes tous ensemble, nous avons pensés qu’à notre retour nous pourrions passer quelques journées avec les associations dont les réalisateurs s’inspirent. Ce projet autour de l’essai de Stephane Hessel peut s’avérer être fondamental afin de trouver ce pour quoi nous voulons oeuvrer dans les années à venir. En effet, s’indigner c’est savoir ce que l’on ne veut surtout pas vivre, surtout pas faire et c’est aussi le premier pas pour connaitre sa voie. 

C’est un élément important de notre réflexion en tant qu’individu puisque cela va dynamiser notre vie et faire naître un engagement et une force d’action. 

Ainsi, vous avez désormais une idée de ce en quoi consistera notre voyage sur place. 

Il convient désormais de placer ce séjour dans un contexte plus large, celui de nos parcours de vie. 

Désireux de partager tous nos compétences, nous avons souhaité autofinancer notre projet par l’intermédiaire de diverses actions : 

  • la demande de bourses de voyage qui est un outil intéressant parce qu’en plus d’obtenir éventuellement une aide financière, nous apprenons aussi à mobiliser les outils à notre disposition. En effet, beaucoup d’entre nous ignoraient l’existence de ces bourses. De plus, obtenir une subvention c’est aussi être capable d’écrire nos idées, de prendre du recul et de les mettre en application. C’est réaliser un budget. C’est convaincre son auditoire. C’est légitimer son projet. 
  • la vente de miel artisanal c’est pour nous, mobiliser notre réseau pour atteindre nos objectifs et se rendre compte que chacun d’entre nous à des compétences utiles à tous. En effet, le miel que nous vendons est produit par un jeune apiculteur de 21 ans, Amin qui vit dans l’Anjou. Sa soeur participe au projet Colombie puisqu’elle sera du voyage. 
  • la participation aux marchés, aux kermesses et autres regroupements pour vendre nos réalisations (sacs réalisés par Iman qui est douée en couture, caramel et confiture faites par une participante au projet…) nous permet de faire connaitre notre projet. Ces moments participent à créer une dynamique de groupe et une solidarité entre tous les participants. C’est aussi un moyen pour que chacun d’entre nous s’implique et partage ses compétences. 

Tous ces éléments sont enrichissant et s’intègrent ou s’intégreront dans les parcours de chacun d’entre nous. Ils nous serviront dans nos projets futurs mais aussi dans nos parcours professionnels et universitaires. 

Dans cette optique de tirer le meilleur de notre voyage, nous organiserons à notre retour un certain nombre de restitutions. En effet, pour prendre la pleine mesure d’une expérience comme celle-ci, il faut la partager. 

Lorsque nous mettons des mots sur notre vécu, nos apprentissages, nos peurs préalables et tant d’autres choses, nous prenons pleinement conscience de nos actes et nous grandissons. 

Ainsi, à Rennes, à Paris, à Lyon et ailleurs nous organiserons des interventions au sein des établissements scolaires, des associations, des institutions et autres organismes afin de partager notre voyage et de donner à autrui l’envie et les clés pour partir à l’aventure, à la découverte de soi. 

Pour ce faire, nous pensons à la réalisation d’expositions photographiques (car nous avons du matériel photo) avec des écrits personnels expliquant et décrivant notre séjour.
Nous souhaiterions également produire une réponse à « Indignez-vous » de Stephane Hessel sous une forme que nous n’avons pas encore déterminée.

Finalement, ce projet est un projet de vie, un projet d’engagement, un projet d’action. Il est à notre image, à celle du monde qui nous entoure. Il regroupe de nombreux visages, de nombreux savoirs, en provenance de villes et de régions différentes. Il englobe nos différences, notre complexité pour proposer quelque chose qui pourrait nous être bénéfique à tous. 

Lauréat « prix coup de coeur du jury » du Fond Rennais d’Initiative Jeunes

La ville de Rennes a valorisé notre projet en nous honorant du montant maximum attribué pour des projets jeunes par le FRIJ.

N’hésitez pas, lorsque vous construisez vos projets ou si vous vous interrogez sur leur faisabilité, de chercher du soutient auprès de votre commune et de votre quartier.
Il existe des bourses comme celle-ci un peu partout et elles sont vraiment faites pour vous. Tout est fait pour que vous l’obteniez.

De plus, construire un dossier de bourse c’est hyper formateur et ça permet de donner une autre dimension au voyage.
Ca permet aussi de consolider le projet en travaillant sur le budget mais aussi sur la restitution qui aura lieu au retour.

Finalement, monter un dossier de demande bourse et la recevoir c’est une réelle auto formation, rémunéré et à la portée de tous.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *