Tokyo, une ville conceptuelle

Tokyo, une ville conceptuelle

En voyage aux philippines, j’en profite pour me rendre au Japon. Les vols intra-Asie étant très peu cher, 80 euros le billet, c’est le moment ou jamais pour découvrir ce merveilleux pays qu’est le Japon.

Je décide cependant de me limiter à Tokyo du fait des richesses culturelle, architecturale, technologique et j’en passe, qui emplissent la ville.

De plus, mes études en géographie m’ont permis d’en apprendre sur Tokyo. Il faut savoir que les japonais construisent leurs habitations sur environ 15 mètres carrés du surface au sol, ce qui est très peu. De fait, leurs foyers s’établissent en hauteur sur trois voire quatre étages. Cela ne permet aux habitants de s’y retrouver, de manger en famille ou même de recevoir. Les japonais sont donc rarement chez eux et mangent très souvent à l’extérieur. Ils se détendent dans des cafés à thèmes (mangas – jeux vidéos – littérature – musique). Pour plus d’informations, vous pouvez visionner le documentaire « Habiter le monde » de Philippe Simay sur Tokyo.

Par ailleurs, à Tokyo impossible de dormir en tente, c’est un tout autre type d’expérience que je m’apprête à vivre de nouveau. Un retour à la ville, au monde, aux tentations.

Pour ce qui est du logement, je réserve 9 nuits au Commun Shibuya Hotel, en plein coeur de Tokyo. Ce sont des capsules, c’est-à-dire un simple lit dans une grande boîte avec des douches et toilettes collectives et casiers privés, le tout super classe. Niveau propreté, confort, il n’y a vraiment rien à redire.

Passons au vif du sujet : Tokyo c’est une tuerie

Shibuya

C’est ici que je vais vivre pendant 10 jours, en plein coeur du Time Square de Tokyo.
Le centre de Shibuya est une véritable fourmilière, un pur bonheur pour les photographes.

Tout autour vous trouverez des milliers de boutiques. Les rois du street wear s’y sont installés : Supreme – Champion – BAPE etc…

Shibuya regorgent donc de boutiques en tout genres, de nights clubs, de restaurants, ainsi que de petites rues paisibles. En effet, c’est le propre de Tokyo, ce calme troublant si on le transpose au nombre de passants. Selon moi, cela est dû au mode de vie et à la culture des japonais. Un peuple très calme et poli, obnubilé par le respect et la peur de déranger, les japonais chuchotent même dans la rue. À cela s’ajoute les données de circulation. Les rues de Tokyo semblent uniquement fréquentées par les Rolls Royce, BMW, Mercedes etc…, aucune voiture ne date de plus de 5 ans et elles sont entretenues de manière remarquable, ce qui explique le calme et le peu de pollution.

Shinjuku

Géographiquement proche et au nord de Shibuya, Shinjuku est un quartier vivant et dense au sein duquel les parcs cohabitent avec les rues commerçantes. Le parc de Meiji offre une alternative relaxante aux avenues marchandes. Ce parc vous propose un grand bassin, ainsi qu’un temple… Parfait pour se reposer et méditer.

En sortant du parc, profiter de votre journée à Shinjuku pour grimper en haut du Tokyo Metropolitan Government Building. Ouverte jusqu’à 21 heures, la tour offre une vue panoramique monstrueuse de la ville. Tout ça pour 0 yen mon frère !

https://www.instagram.com/ooitsrisa/?hl=fr @ooitsrisa

Enfin, tout comme Shibuya, Shinjuku est un quartier vivant aux boutiques diverses, cafés, restaurants et autres lieux mondains.

C’est un quartier incontournable de Tokyo où le simple fait d’y arpenter les rues est intéressant et surprenant. Vous rencontrerez des yakuzas lors de vos balades nocturnes. L’ambiance est toujours bonne enfant bien que le nwar (prostitution – drogue – tatouage) n’est jamais très loin.

Pour ce qui est des tatouages, c’est une pratique assez mal vue au Japon. Signe d’appartenance aux yakuzas ou aux gangs motards d’extrême droite, il est plus sage et respectueux de ne pas exhiber ses tatouages.

Entre Shibuya et Shinjuku, il y a le quartier de Yoyogi. Vous y trouverez un parc ainsi qu’une mosquée magnifique. Croyant ou non, vous pouvez vous y rendre et rencontrer des musulmans majoritairement turcs et japonais. Ils vous conteront leur histoire autour d’un thé et de gâteaux.

Harajuku

C’est un des must de Tokyo. Harajuku est représentatif du côté fou de la capitale japonaise. Ce quartier décalé abrite des boutiques de vêtements extravagants, des marques de renommée mondiale, de crêpes et sucreries en tout genre. Très calme la nuit, Harajuku bourdonne la journée et vous permet de dénicher des perles rares.

Au nord du quartier se trouvent le parc Yoyogi et le sanctuaire Meiji qui sont représentés sur les photos ci-dessus.

Ce quartier est représentatif de la particularité de  Tokyo : de grandes rues marchandes collées à de grands parcs relaxant.

Asakuza et Ueno

Ce sont Les quartiers traditionnels de Tokyo.

Place maintenant aux temples, aux jardins, aux rues piétonnes et aux boutiques traditionnelles. Assez éloigné de Shibuya et Shinjuku (1 heure en métro), ces quartiers sont un concentré de tradition japonaise où l’on prie, médite, et flâne en vélo. De nombreux restaurants servent des plats authentiques et les boutiques vous proposent un vaste choix de kimonos, d’éventails et de souvenirs.

Retourner à Asakusa la nuit pour vous prendre seul en photo devant le temple.

Plus généralement Tokyo est une ville qui se savourent la nuit. Contrairement à Rio, il n’y a aucun risque à se balader seul.

 Akihabara

Ici c’est le palais des gamers, des geeks et des passionnés de mangas. Les grandes salles de jeux vidéos remplacent les parcs, les petits restaurateurs et les artisans sont quant à eux absents et laissent place aux collectionneurs : on trouve des playstations et fifa qui datent de l’âge de pierre.

C’est également ici que l’on vient si l’on souhaite ramener dans son sac des figurines, des accessoires, des jeux et toutes sortes de gadgets.

Le Palais Impérial et Tokyo centre

Le palais impérial de Tokyo et son jardin coloré sont à voir impérativement. Le palais est ouvert aux visites guidées à 11 heures et 13 heures alors que le jardin est libre d’accès toute la journée.

Lieu d’histoire, le palais est entouré de ce qui semble être des douves. Il est situé en plein coeur du quartier d’affaire et offre un grand contraste avec les buildings ultras modernes qui l’entourent.

C’est un lieu agréable pour une promenade relaxante sous les arbres aux feuilles oranges et rosées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *