Rio de Janeiro, just do it

Rio de Janeiro, just do it

J’ai passé 10 jours  à Rio, dans une maison à Santa Teresa que j’avais trouvé sur Airbnb. Santa Teresa est située sur les hauteurs de la ville merveilleuse avec une vue imprenable sur le centre et le port de Rio. De l’autre côté, la forêt s’offre à moi. Dense, remplie d’animaux de toute sorte, elle est surplombée par le Corcovado.

Les prix du logement à Rio comme partout au Brésil sont très accessibles. Je paye 19 euros/nuit pour une magnifique maison coloniale tout équipée.

De nombreuses guest houses sont implantées dans les quartiers de Rio de Janeiro et leurs prix oscillent entre 7 et 15 euros/nuit.

L’avantage du Airbnb est que l’hôte est à votre disposition pour toutes questions. Vous pourrez pratiquer de ce fait le portugais : kalai.

Je te recommande le quartier sympathique de Santa Teresa notamment parce que c’est le quartier traditionnel de Rio, on peut y trouver de superbes maisons, beaucoup d’art de rue qui explique très bien le contexte socioéconomique du pays. Ainsi, même si tu ne parles pas très bien portugais, tu pourras facilement te rendre compte du contexte dans lequel on vit là-bas.  
Autre avantage : les prix sont assez abordable, que ce soit en Airbnb ou guesthouse. Les autres quartiers de Rio sont plus chers et nettement moins agréables. N’oublie pas que Rio c’est 20 millions d’habitants. Alors si tu veux être au calme, marcher un peu, profiter de l’art urbain, être en pleine nature, Santa Teresa est faite pour toi. 
Au niveau des transports, il y a le bus et le métro à proximité pour aller jusqu’aux plages. Le problème c’est que c’est peu cher donc je te conseille de prendre un pass pour la semaine par exemple. Sinon il y a les motos taxis pour se rendre un peu partout aux alentours.

Le Corcovado :

L’ascension du Corcovado jusqu’au Christ Rédempteur c’est vraiment un truc à faire. D’une part parce que c’est le symbole de la ville mais aussi et surtout  parce que le trajet en vaut la peine.

 Pour vibrer pendant cet ascension il faut impérativement la faire à pied. Certes c’est long et fatiguant mais vous allez certainement croiser quelques singes et des toucans. En plus de ça, vous serez seul ou presque alors si vous prenez le car où le train il y aura énormément de touristes quelque soit la saison.

Pendant mon ascension, j’ai rencontré un famille d’angevins qui faisait un tour du monde avec leurs jeunes enfants. C’est ce genre de rencontre que l’on fait uniquement lorsqu’on sort des sentiers battus.

Une fois la haut, place à la tempête. Dans centaines de gens gravitent autour de la statue, alors un conseil, allez y le matin tôt.

L’entrée de la statue est payante mais c’est pas grand chose, 5 reais si mes souvenirs sont bons.

Deltaplane :

C’est le truc en plus de Rio !

Se lancer depuis le haut de la forêt amazonienne, la traverser, puis survoler les grattes ciel, la ville, l’océan est atterrir du la plage du Sao Conrado c’est un moment inoubliable.
J’avais le vertige quand je me suis mis cette idée mais lorsque j’ai du me lancer avec mon pilote tout c’est bien passé.
Si tu n’as pas de Go pro ou de caméra, les personnes qui s’occupe de ça filment le vol de toute façon.
Bon niveau prix c’est cher mais si tu marches beaucoup dans la ville, si tu manges pas trop au restaurant et surtout si tu fais le Corcovado à pied, tu pourrais amortir le prix.
Le gars à une page facebook : Just Fly Rio

La ville de Rio a mis en place à un parcours à travers toute la ville : Rio à pied.
Le circuit te fait passer devant le Maracana, l’escalier Selarón, le quartier de Lapa (pour sortir la nuit), le bord de mer, du Pain de Sucre aux plages de Copacabana et Ipanema.
En une semaine tu peux t’amuser à suivre le circuit et tomber sur des scènes fascinantes.
Bref, Rio est vraiment une ville à savourer et pour cela il faut utiliser ses pieds.

 

16 comments

Laisser un commentaire